La Sélection d'Avril 2018 par Yumi !

La Sélection d'Avril 2018 par Yumi !  

Le Printemps s’éveille ! Au Japon, c’est en Avril que les cerisiers fleurissent ! Symboles du Printemps, ils sont l’occasion de grandes balades et du hanami, la contemplation des cerisiers en fleurs, et marquent l’arrivée des beaux jours.

En France aussi, on en profite ! Le beau temps est au rendez-vous. Mais on ne peut pas fêter la floraison des cerisiers sous de magnifiques fleurs rosées et parfumées… Quel dommage ! Et si on s’allumait un encens Fleur de Cerisier pour voyager un petit peu ? Avec un délicieux Gyokuro, thé vert de Printemps…

Allez, voici un joli conte de Printemps japonais pour vous mettre dans l’ambiance !

Il y a bien longtemps, vivaient un très vieil homme et sa femme. Ils n’avaient pas eu d’enfant mais avaient un très mignon petit chien qui les suivaient partout, au champ, à la maison, au jardin… Ils l’aimaient tendrement.

Un jour, alors que le vieil homme était au potager, son petit chien se mit à gratter au pied d’un grand pin, puis à aboyer très fort pour que son maître vienne creuser. Intrigué, le vieil homme finit par déterrer un coffre remplit de pièces d’or ! En un instant, ce couple très humble était devenu riche grâce à leur chien ! Ils le couvrirent d’attention et lui offrirent une couche moelleuse, les mets les plus désireux et le traitèrent comme un petit prince pour le remercier.

Mais les nouvelles vont vite dans un petit village, et un voisin envieux en perdit le sommeil. Il alla voir le vieux couple tous les jours pour réclamer le chien. Les deux vieux étaient bons, et malgré tout l’amour qu’ils portaient à leur petit animal, ils finirent par accepter.

Le voisin retourna donc chez lui avec le chien. Une fois dans son jardin, le chien se mit à gratter et à aboyer. Le voisin accouru, creusa et… tomba sur une énorme pile d’ordures et de vieux os. De rage, il tua le petit chien.

Il revint voir le vieux couple, et leur fit savoir que leur petit chien était mort de façon inexplicable et qu’il n’en était pas responsable. Très attristés, les deux vieux enterrèrent leur petit chien sous le vieux pin et pleurèrent toutes les larmes de leur corps.

Mais une nuit, le petit chien apparut en rêve au vieillard, et lui donna l’instruction de fabriquer un mortier à riz avec le bois de l’arbre du vieux pin sous lequel il était enseveli. Prenant son rêve comme un bon présage, il s’exécuta. Le temps de la récolte du riz était arrivé : il prit donc son nouveau mortier et y versa les grains… pour en sortir une énorme quantité de pièces d’or ! Les deux vieillards remercièrent encore leur petit chien de ce cadeau.

Mais cela était sans compter sur leur voisin, plus envieux que jamais, qui en perdit le sommeil à nouveau. Il alla voir le vieux couple tous les jours pour leur réclamer le mortier. Les deux vieux étaient bons, et malgré tout l’attachement qu’ils portaient à ce mortier, ils finirent par accepter.

Le voisin rentra chez lui avec le mortier, et immédiatement, se mit à le remplir de grains de riz. Cependant, il n’en sortit pas des pièces, mais une énorme pile d’ordures et de vieux os ! Fou de rage, le voisin jeta le mortier au feu.

Il revint voir le vieux couple, et leur fit savoir que le mortier s’était consumé de manière inexplicable et qu’il n’en était pas responsable. Extrêmement triste, le couple alla se coucher le cœur lourd. Le petit chien apparut encore en rêve au vieillard. Il lui demanda de récupérer les cendres du mortier et de les répandre sur le chemin de l’empereur, qui passerait non loin de là.

Le vieillard s’exécuta, et lors du passage de l’empereur, répandit les cendres du mortier sur sa route : toute la délégation de l’empereur assista donc à un miracle ! Les arbres se parèrent de superbes fleurs délicates comme de la dentelle et au parfum enivrant… les cerisiers étaient fleurs !  L’empereur couvrit le vieillard d’or pour ce spectacle des plus étonnants.

En apprenant l’histoire, le voisin en devint fou ! Il récupéra le reste des cendres encore restées chez lui, puis revint les jeter au pied de l’empereur et de sa suite. Quelle ne fut pas sa surprise, lorsque toute la délégation se retrouva couverte d’ordures et de vieux os… Il se vit jeter en prison, et y rester pendant de très longues années.

Le vieux couple n’oublia jamais leur petit chien bien aimé, et vécurent leurs derniers moments très heureux.

Résultats 1 - 15 sur 15.

Haut