La Sélection de Mai 2018 par Yumi !

La Sélection de Mai 2018 par Yumi !  

Un mois de mai propice au repos en France comme au Japon !

Ce mois-ci, on fête la Nature (Midori no Hi) et le fête des garçons (Kodomo no Hi) et les manches à air en forme de carpes envahissent le ciel ! Les carpes représentent la force et la persévérance au Japon.

Voici un petit conte japonais pour bien commencer le mois de Mai !

Il y a bien longtemps dans la campagne, vivaient le petit Ichiro et sa mère, travaillant dur dans les champs pour survivre.

Derrière leur maison s’élevait une colline surplombée d’un grand bois : le territoire d’un Tanuki ! entre le raton-laveur et le renard, le Tanuki était une créature malicieuse, s’amusant à jouer des tours aux humains.

Une nuit, le Tanuki s’ennuyait ferme et décida de se déguiser en voyageur pour rendre visite à ce petit malin d’Ichiro…

« Je suis bien fatigué d’avoir parcouru tout ce chemin ! Braves gens, accepteriez-vous de m’accueillir chez vous pour la nuit ? »

Ichiro ouvrit la porte. Observateur, il repéra immédiatement les yeux espiègles et l’ombre de la queue touffue du Tanuki de la colline, dissimulée sous son long manteau râpé.

Sa mère, douce et généreuse, l’accueillit immédiatement chez eux et l’invita à partager leur repas.

Une fois le dîner terminé, la maman d’Ichiro se retira pour la nuit.

Le Tanuki se tourna alors vers l’espiègle petit garçon : « Mon petit, j’ai entendu dire qu’une chose terrible hantait ces collines derrière ta maison, peux-tu m’en parler ? »

Ichiro comprit que la créature souhaitait que l’on vante ses tours. Il eut soudain très envie de se jouer du Tanuki :

« Monsieur, ici, nous avons tous peur… des brioches manju »

Le Tanuki, extrêmement surpris, failli en perdre son déguisement tout entier !

« Mais enfin, qui a peur des brioches ? »

Jouant la comédie, Ichiro feigna la terreur et fit mine de ne plus pouvoir parler.

Le Tanuki, avide de malice, se mit à imaginer un horrible tour.

Le lendemain matin, lorsque Ichiro se réveilla, la créature avait disparue, pour ne laisser derrière elle… que des montagnes de brioches toutes fraîches !

Très heureux de son entourloupe, Ichiro appela sa mère, qui fut très surprise, et ils partagèrent leurs brioches magiques avec tout le village.

Ayant compris qu’Ichiro s’était joué de lui, le Tanuki fulminait et complotait déjà une vengeance. La nuit suivante, il recouvrit le champ d’énormes pierres.

Le lendemain matin, Ichiro découvrit l’œuvre du Tanuki et s’empressa de hurler haut et fort : « tout cela est de bon augure ! Comme on dit : couvre ton champ de pierres tous les 3 ans et tu auras de belles récoltes ! Tout cela est tellement mieux qu’un champ recouvert de crottin de cheval »

Et le soir même, le Tanuki, déçu de son tour raté, remplaça toutes les pierres par du crottin.

Les saisons passèrent et la récolte fut très bonne cette année-là ! le fumier avait fait merveille sur les cultures. 

Le Tanuki, dépité, se mit à pleurer à chaudes larmes ! Ichiro entendit les gémissements de la créature car le vent les avait portées à ses oreilles. Il cria : « Tanuki ! Viens avec nous déguster ces bonnes patates douces et ce radis bien juteux que nous avons récolté grâce à toi ! Viens avec nous, il y a bien assez à manger pour 3 ! »

Très touché par sa gentillesse, le Tanuki sortit de son bois et descendit la colline, pour rejoindre Ichiro et sa maman. Depuis ce jour, la Tanuki vit en paix et descend déguster un bon repas de temps en temps en compagnie de ses nouveaux amis ! 

Résultats 1 - 16 sur 16.

Haut