L'Ayurvéda

L'Ayurvéda 

Une médecine douce Indienne : l'Ayurvéda

Les principes de l'Ayurvéda

Dans un monde Ayurvédique, toute chose de l’univers est composée de 5 Grands Éléments : l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre. Chacun de ces 5 éléments est présent dans des proportions plus ou moins importantes chez chaque individu.

L'Ayurvéda se base sur la compréhension du corps, du mental et de l’esprit.

Véritable science de la vie et méthode de santé, l’ayurvéda, médecine traditionnelle de l’Inde, séduit de plus en plus d’occidentaux attentifs à une hygiène de vie plus proche des besoins fondamentaux de l’être humain.

Le terme ayurveda vient de āyus qui veut dire “vie” en sanskrit et veda qui signifie “connaissance”. Elle est basée sur les Védas qui sont des textes sacrés indiens.

Les centres vitaux appelés « Chakras »

Issue de la médecine traditionnelle indienne depuis des millénaires et jamais scientifiquement prouvé, les chakras sont pourtant utilisés dans certaines médecines douces, notamment chinoises, à travers l’acupuncture.

Représentés par une roue, les chakras fonctionnent de la même façon que le champ magnétique de la Terre mais sur notre corps en traversant verticalement le disque par le bas pour ressortir par le haut, descendre latéralement sur les côtés avec ce schéma en boucle.

Les textes anciens dénombrent 7 chakras majeurs qui fondent notre structure corporelle. Ils peuvent être ouverts ou fermés en fonction de notre état mental. Lorsqu’ils sont ouverts, les bénéfices se développent et lorsqu’ils sont fermés, des impacts peuvent apparaître :

1. Chakra racine (entre l’anus et les parties génitales)

Bénéfices : stabilité, estime de soi, courage.

Impact physique et mental : mauvaise circulation du sang, sciatiques, anémie, égoïsme, manque de confiance, déprime.

2. Chakra sacré (au-dessus des organes génitaux)

Bénéfices : sexualité, tonicité et créativité.

Impact physique et mental : problèmes génitaux, rénaux et urinaires, colère, frustration, agressivité, possessivité.

3. Chakra solaire (légèrement au-dessus du nombril)

Bénéfices : stabilité mentale, franchise.

Impact physique et mental : problème digestif, diabète, surpoids, susceptibilité, sommeil agité, mauvaise estime de soi.

4. Chakra du cœur (centre de la poitrine)

Bénéfices : amour, chaleureux.

Impact physique et mental : tensions musculaires, problèmes cardiaques, douleurs dorsales, froideur, renfermement.

5. Chakra de la gorge (dans le larynx)

Bénéfices : communication, productivité, expressivité.

Impact physique et mental : problèmes de gorge, de dents, d’audition, blocages, timidité, peur de donner son point de vue, troubles de la parole.

6. Chakra du front (au-dessus de la racine du nez)

Bénéfices : imagination, intuition, sagesse.

Impact physique et mental : maux de tête, problèmes oculaires, maladies du système nerveux, mauvaise mémoire et concentration.

7. Chakra de la couronne (sommet de la tête)

Bénéfices : spiritualité, accomplissement de soi.

Impact physique et mental : maux de tête, maladies chroniques, paralysies, défenses immunitaires, déni, déprime, difficulté de prise de décision.

Les doshas, Gunas et Srotas

Appelés aussi humeurs, les doshas s’appuient sur le principe que le corps humain est constitué de 5 éléments tels que l’eau, le feu, la terre, l’air et l’éther.

Leur présence est plus ou moins importante dans chaque être humain qui est caractérisé par les doshas :

o   Les énergies fondamentales, composés de Vata

o   L’énergie cinétique, Pitta : énergie de transformation

o   Kapha, l’énergie de cohésion

Lorsque les 3 doshas sont équilibrés entre eux, on appelle ceci : l’état de santé.

En revanche, lorsque les 3 doshas sont en déséquilibre, il en ressort des faiblesses et des forces. C’est pourquoi, ils sont amenés à changer et varier tout au long de la vie de l’individu.

Les Gunas sont les qualités des éléments qui constituent le dosha d’un individu. Ils peuvent caractériser un aspect physique, psychique, environnemental et vont permettre à la personne d’identifier à quel dosha elle appartient. (Par exemple : lourd/léger, humide/sec…etc.)

Les Srotas représentent les circuits d’assimilation des Doshas. Ce sont de véritables forces qui se soutiennent et se maintiennent à l’intérieur des organes et des tissus et contribuent à leur bon fonctionnement.

Les encens ayurvédiques

L’aromathérapie est pratiquée depuis plus de 7000 ans en Inde. La médecine ayurvédique a codifié l’usage de nombreuses plantes aromatiques, que l’on retrouve dans nos encens.

L’encens Ayurvédique représente l’un des systèmes de guérison les plus ancestraux, qui a pour objectif de prolonger la vie par le bien-être et d’élever son esprit. Il est apparu durant la période Védique (textes indiens sacrés).

Notre gamme d’encens ayurvédiques comprend sept encens en bâtonnets issus de mélanges de plantes traditionnellement connues pour leurs effets au niveau des sept centres vitaux, les chakras, et trois encens en cônes, conçus pour équilibrer les doshas.

Parole de sage : « Les concepts hindous des chakras, de pratiques spirituelles ou de santé peuvent vous sembler compliqués ou ésotériques. Il n’est pas indispensable de s’y référer ni d’y adhérer pour apprécier les encens ayurvédiques »

Parole d’utilisateur : « Les encens ayurvédiques Vata, Pitta et Kapha me permettent de canaliser mes énergies. Je les utilise pour me reposer, me relaxer et les adapter à mon humeur. Leurs parfums sont très agréables et donnent une atmosphère particulière à la pièce. »

Retrouvez notre gamme d’encens Ayurvédique Aromandise

Fabrication de nos encens Ayurvédiques

Ces encens sont fabriqués à la main selon la méthode traditionnelle dite « Dry masala bhattis », qui consiste à utiliser une pâte faite de poudre de santal et d’hévéa à laquelle on adjoint des poudres de racines, de feuilles et de fruits de plantes médicinales.

Alimentation ayurvédique

Une alimentation non végétarienne

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’alimentation ayurvédique n’est pas végétarienne mais conseille un apport en viande limité.

En effet, elle peut conseiller la consommation de certaines viandes en bouillon par exemple, pour soigner certaines maladies.

Cependant, si on suit les préceptes de l’Ayurvéda, l’alimentation ayurvédique favorise une faible consommation de viande pour des raisons de surconsommation liées à notre niveau d’activité qui est trop excessive.

Des aliments crus avec modération…

D’un point de vue ayurvédique, les aliments crus sont plus difficiles à digérer que des aliments cuits. En effet, les aliments cuits sont prédigérés ce qui facilite le travail digestif.

Petit lien avec les doshas : en effet, si une personne est du dosha Pitta, il lui sera plus conseillé des aliments crus qui ralentit son système digestif. Cependant, pour les individus Vata et Kapha, c’est un mode d’alimentation qui n’est pas conseillé, car ils partagent déjà des Srotas similaires (léger, croquant, froid, aérien…etc.) ce qui ne leur facilitera pas la digestion !

Cependant, s’il faut choisir un moment de préférence pour les consommer, ce serait au repas du midi et en été avec des aliments de saison !

Une alimentation bonne pour votre santé !

Les problèmes de poids sont liés à deux causes : une alimentation inadaptée et un métabolisme perturbé.

Dans l’Ayurvéda, le but n’est pas de faire un régime mais de trouver un équilibre pour notre santé physique et mentale.

En effet, privilégier des produits de saison avec des épices et herbes digestives fera toute la différence sur votre corps avec un métabolisme beaucoup plus efficace.

Les épices ayurvédiques

Dans la cuisine, les épices permettent de donner de la vie aux plats à travers les saveurs et les couleurs qui vous feront instantanément voyager. C’est un excellent moyen de s’évader.

Cependant, certaines épices permettent aussi de procurer certaines vertus pour notre santé.

Selon les principes de l'ayurvéda, des épices telles que la cannelle, la cardamome, les clous de girofle, la coriandre, le gingembre, le piment, le poivre noir, le curcuma, le cumin, les feuilles de curry, le safran, les graines de moutarde…etc. sont indiquées pour leurs multiples bienfaits digestifs et sont incarnés comme de véritables remèdes renforçant les défenses immunitaires.

Le Golden Milk ou Lait d’or, boisson inspirée des traditions ayurvédiques

Très tendance, elle trouve son origine en Inde et en Asie du Sud-Est sous le nom de Haldi Ka Dooh. Boisson traditionnelle ayurvédique, elle serait très consommée par les Yogis !

A base de Curcuma, connu pour ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires qui protègent du stress, la boisson traditionnelle est également composée de lait de vache ou de lait végétal, de gingembre et de poivre qui améliore la bio-disponibilité du Curcuma.

Retrouvez nos produits Golden Latté gingembre et vanille - Aromandise.

Les massages

L’Ayurvéda est également beaucoup pratiqué à travers diverses techniques de massages qui pourront vous aider à vous sentir mieux dans votre corps et votre esprit.

Bienfaits sur votre corps

Le massage ayurvédique contribue à l’amélioration de votre circulation sanguine en réchauffant votre corps. Il possède également des vertus qui vous permettront d’améliorer vos défenses immunitaires.

Bienfaits sur votre esprit

Concernant votre esprit, ce type de massage pourrait vous aider à avoir une meilleure concentration et augmenterait même votre intelligence ! Il possède des propriétés antivieillissement et augmenterait votre estime de vous.

Un massage, une personne

Les massages ayurvédiques vont différer en fonction du dosha auquel l’individu appartient.

En effet, si vous êtes de type Vata il vous faudra un massage doux et régulier contenant beaucoup d’huiles afin de vous donner du réconfort et de la stabilité

Si vous êtes Pitta, à l’inverse, vous aurez besoin d’un massage plus tonique avec moins d’huiles qui vous apportera de la fraîcheur.

Enfin, si vous êtes de type Kapha, vous aurez besoin d’un massage sec très stimulant afin de vous redonner de l’énergie.  

 

 

Haut