Relaxer

Relaxer 

La nourriture a pris une place bien particulière dans notre société moderne. Les « 30 Glorieuses » et l’évolution de la société de consommation ont complètement modifié nos habitudes alimentaires. Des procédés de fabrication industriels qui s’écartent des méthodes de cuisines traditionnelles au profit du rendement, des économies, de la rapidité de préparation ; l’introduction de nouveaux aliments et la généralisation des modes de restauration rapide… autant d’éléments qui viennent perturber notre quotidien.

Etudes du Stress

Le stress en tant que trouble pathologique a été étudié par l’endocrinologue Hans Selye, qui se définit comme « la transaction entre l’Homme et son environnement » (Lazarus et Folkman). Le cerveau réagit à un événement stressant en produisant du cortisol par les glandes surrénales. Le cortisol fait réagir le cortex cérébral (attaque, fuite…) et stimule l’hippocampe qui va canaliser cette réaction.

Dans le cas d’un stress prolongé, l’hippocampe va saturer en cortisol et ne sera plus en mesure d’assurer la régulation. Le cortisol risque de créer une dépression chronique. Les mécanismes psychologiques reliant stress et système immunitaire ont fait l’objet de nombreuses études qui ont abouti à plusieurs hypothèses : un stress permanent accroît la vulnérabilité du système immunitaire et favorise l’apparition de cancers. Il serait également à l’origine de dérèglements hormonaux. 

 

Stress et Alimentation

Outre les événements stressants extérieurs, une forme de stress d’origine alimentaire peut se produire par des habitudes alimentaires néfastes. Notre corps qui a peu évolué depuis la préhistoire  doit supporter à doses massives de nouveaux composants ajoutés dans nos aliments par l’industrie alimentaire (sucres raffinés, graisses saturées, additifs comme les arômes artificiels ou les émulsifiants…). Ces composants réclament énormément d’énergie pour être métabolisés. Un corps fatigué émotionnellement et physiquement conduit fréquemment à un état de fatigue physique et de dépression psychologique en relation directe avec les carences en nutriments essentiels et les résidus à éliminer.

Il est donc nécessaire et parfois vital de se soustraire au stress quotidien et tout particulièrement durant les repas.

Le corps doit se « réparer » après avoir subi un épisode stressant. Pour cela il puise dans les apports nutritionnels dont il dispose (énergie, vitamines, minéraux etc..). Une personne qui consomme des « aliments industriels » riches en graisses saturées et en sucres rapides et pauvres en minéraux et vitamines, ne disposera pas des ressources nécessaires pour bien récupérer. Cela peut entraîner une fatigue chronique et jouer négativement sur le moral.

 

Troubles de l’alimentation liés au stress

La nourriture est associée au plaisir. Les personnes soumises au stress ont souvent des comportements alimentaires déviants, qui peuvent se traduire par l’absence totale d’appétit ou au contraire une boulimie insatiable.

Le stress c’est une tension psychologique qui influe sur la santé physique (contraction musculaire, fatigue…). Une personne stressée soumise à des fringales va de préférence se tourner vers des aliments gras et sucrés, rapides à manger. Ceux-ci provoquent un relâchement d’endorphines, des hormones qui procurent du bien-être ! Malheureusement les aliments industriels n’apportent pas les nutriments nécessaires au corps pour pallier au relâchement de cortisol. Cela entraîne un sentiment de dépression, qui occasionne à son tour une fringale d’aliments sucrés et gras afin de retrouver du bien-être : un véritable cercle vicieux.

 

Les aliments anti-stress

Il n’existe pas d’aliment miracle pour contrecarrer le stress. Mais il a été prouvé que des micronutriments contenus dans certains aliments améliorent la réponse du corps face au stress. Par ailleurs, les besoins en certains nutriments augmentent lorsque l’organisme est soumis au stress : le magnésium, la vitamine C, les glucides, la vitamine B1… Autant d’éléments apportés par une alimentation équilibrée, ce qui permet de contrebalancer les effets des hormones comme le cortisol.

Parmi les super aliments on retrouve l’ail (vitamines C, B6, fer et magnésium), le miel et la gelée royale (vitamines B, C, magnésium, potassium, fer, cuivre, antioxydants), les fruits et légumes (vitamines A, B et C, dont les épinards, très riches en vitamines B9 et magnésium), le poisson gras (oméga 3, phosphore, vitamines B5, B9, B12), les céréales complètes (vitamines B, attention aux intolérances au gluten), la levure de bière (vitamines, oligo-éléments, minéraux), les fruits secs, et le chocolat noir (magnésium, phényléthylamine et tryptophane, antidépresseur naturel). 

 

Les conseils Aromandise pour se relaxer

Dans un environnement stressant, il est nécessaire pour le corps et l’esprit de faire une pause et de se protéger. Entre sédentarisation et travail sous la pression il est important de s’alimenter de manière équilibrée, dans une ambiance appropriée. Au-delà du choix des aliments que l’on mange, il faut adopter de bonnes pratiques :

- Respecter le cycle digestif en mastiquant plus longtemps enverra un message de satiété commandé par le cerveau (histamine).

- Cuisiner maison, en choisissant des produits respectant l’environnement et la vie animale, exempts de produits nocifs pour la santé (issus de l’Agriculture Biologique)

- S’asseoir au calme pour savourer le repas.

- Faire de l’exercice est aussi utile : L’activité sportive libère des endorphines, hormones du bonheur qui ont des effets bénéfiques contre le stress et la dépression.

 

Aromandise et son épicerie bio

Relaxez-vous en mangeant sainement, des plats variés, hauts en couleurs et pleins de saveurs !

Pour vous y aider, retrouvez nos gammes de Fleurs d’Epices, Fleurs à Croquer, Cristaux d’Huiles Essentielles à Cuisiner, Plantes sauvages des Garrigues. Bon appétit loin du stress ! 

Haut