Le thé vert Benifuki : comment ça marche ?

Dans: On en parle Posté le:

Le thé vert Benifuki : fonctionnement anti-allergie

 

Une allergie est une réaction auto-immune du corps. Lorsque le corps est exposé à un allergène, des anticorps IgE sont produits, ils sont conservés dans les mastocytes qui font parties des globules blancs et qui contiennent par exemple des molécules chimiques telles que les histamines. A la 2ème exposition de l’allergène, les anticorps reconnaissent l’allergène et enclenchent la libération des histamines des mastocytes, en grande quantité et cela provoque les symptômes allergiques. Les EGCG ‘’3-Me et EGCG4 "Me inhibent l’activation des mastocytes et la libération d’histamines3. Cela empêche ainsi la réaction allergique, notamment les réactions allergiques de type I (asthme allergique, rhinite allergique (rhume des foins), conjonctivite, urticaire, choc anaphylactique, dermatites atopiques, neurodermite, oedème du larynx) et de type VI (allergie décalées / à retardement).

Mécanismes moléculaires 

Le thé vert Benifuki en addition avec de l’extrait de gingembre réprime la sécrétion des cytokines : TNF-alpha et MIP-1-alpha issues de mastocytes dérivés de la moelle osseuse de souris après stimulation antigénique.

Les EGCG3Me inhibent l’activation des mastocytes par la prévention de la phosphorylation de la tyrosine (Lyn, Syk et Btk) des protéines cellulaires, la phosphorylation de la chaîne légère de la myosine, l’expression du récepteur IgE Fcepsolon RI, et la libération d’histamines et de leucotriènes (médiateurs de l’inflammation).

La rhinite allergique

Le thé vert Benifuki s’est donc avéré soulager de manière significative les symptômes de la rhinite allergique perannuelle ou saisonnière.

Une étude clinique sur des sujets atteints de pollinose du cèdre du Japon a été réalisée. A la 11 -ème semaine après le début de l’étude, dans la période de dispersion du pollen de cèdre la plus sévère, les symptômes, c’est-à-dire le mouchage et les démangeaisons oculaires, étaient significativement soulagées dans le groupe recevant le Benifuki par rapport au groupe placebo. A la 11ème et 13ème semaine, la congestion nasale, les douleurs de la gorge et les symptômes nasaux étaient significativement soulagés dans le groupe recevant le Benifuki contenant des extraits de gingembre par rapport au groupe placebo.

Ces résultats suggèrent que pendant un mois consécutif, la consommation de thé vert Benifuki a permis de réduire certains des symptômes du pollinose du cèdre japonais, et n’a pas affecté la réponse immunitaire normale chez les sujets souffrant de rhinite saisonnière, et l’extrait de gingembre a renforcé l’effet du thé vert Benifuki.

Mécanisme moléculaire : La consommation de Benifuki soulage les symptômes nasaux par l’inhibition de la signalisation de l’histamine grâce à la suppression de l’expression des gènes de l’histidine décarboxylase (HDC) et du récepteur H1 de l’histamine (H1R). En outre, la consommation de Benifuki a également supprimé l’expression de la MMP-9 (protéine impliquée dans la dégradation de la matrice extracellulaire dans les processus physiologiques normaux).

Le Benifuki en prévention et en curation

La consommation de thé Benifuki pendant un mois et demi avant la saison de pollinisation du cèdre est efficace pour réduire les symptômes du pollinose du cèdre du Japon.

La prise de la boisson Benifuki avant l'apparition du pollinose du cèdre offre un résultat constamment meilleur pour l'obstruction nasale mois après mois et elle est efficace même en prenant le thé après le début de la saison du pollen de cèdre. L'amélioration de symptômes tels que les éternuements et la rhinorrhée aqueuse a été démontrée chez les sujets prenant la boisson Benifuki, et une amélioration des activités de la vie quotidienne a également été observée chez ces sujets.

 

Thé Benifuki en feuilles : utilisation

Une infusion plus longue va faire sortir les composés amers (tanins) mais ce sont aussi eux qui ont les propriétés anti-allergies de ce thé (catéchines). C’est pourquoi il faut réaliser une infusion à 90°C entre 6 et 15min le goût sera fort et amer mais l’infusion riche en molécules anti-allergies.

 

Thé Benifuki poudre : utilisation

Sous forme de poudre, il conseillé de la conserver au frigo dans une boite hermétique. Lors de l’utilisation de cette poudre, il faut consommer la boisson juste après l’avoir faite pour éviter les risques de formations de phéophorbide (molécules toxique et photosensibilisante).

L’avantage de la forme en poudre c’est que les molécules sont complètement bio-disponibles. La consommation à froid dans des shakes ou autres préparations culinaires est préférable à une infusion. Dans le cas d’une consommation à chaud, l’ingestion doit se faire rapidement (2 minutes)

Il est préférable de ne pas consommer ces boissons à jeun.

Les deux formes de consommation en poudre sont déconseillées aux femmes enceintes, en période d’allaitement et pour les enfants de moins de 12ans.

 

Sources :

"Inhibitory effects of tea catechins and O-methylated derivatives of (-)-epigallocatechin-3-O-gallate on mouse type IV allergy “December 2000Journal of Agricultural and Food Chemistry 48(11):5649-53 DOI: 10.1021/jf000313d

“In vitro and in vivo anti-allergic effects of ‘benifuuki’ green tea containing O-methylated catechin and ginger extract enhancement.” Mari Maeda-Yamamoto, Kaori Ema & Ikuo Shibuichi. 2007 https://link.springer.com/article/10.1007/s10616-007-9112-1

“Anti-Allergic ‘Benifuuki’ Green Tea.” Mari Maeda-Yamamoto. http://wprim.whocc.org.cn/admin/article/articleDetail?WPRIMID=376420&articleId=376420

"Benifuuki Tea Suppresses Histamine Signaling and Matrix Metalloproteinase9 Expression in TDISensitized Nasal Allergy Model Rats.” Masahiro katsuno, et al. Volume 41, Issue 6, 577-585 (2013) http://www.pieronline.jp/content/article/0386-3603/41060/577 

Commentaires

Laissez votre commentaire

Haut