Le Konjac dans l'assiette !

Dans: On en parle Posté le:

Le Konjac dans mon assiette ! 

Le Konjac, trésor diététique

Vous en avez sûrement déjà entendu parler ? Le Konjac, tubercule faisant partie de la culture gastronomique japonaise, devient de plus en plus populaire en Occident. Malgré ses nombreux avantages, c’est un aliment encore peu utilisé chez nous, de par ses bienfaits quelque peu méconnus. Alors que diriez-vous de faire un tour en Asie pour en savoir plus ?

Le Konjac qu’est-ce que c’est ?

Le Konjac est une plante appartenant à la famille des Aracées, originaire du Sud-Est d’Asie. Elle pousse dans des forêts tropicales et subtropicales au Vietnam, en Thaïlande, en Indonésie et surtout au Japon où il est particulièrement consommé ! On utilise son tubercule, qui, une fois réduit en poudre, est utilisé pour produire une gelée très ferme. On le retrouve sous différentes formes : en bloc « Konnyaku », en poudre, en gélules, en éponge … Mais sa forme la plus populaire et certainement la plus appréciée reste sous forme de vermicelles que l’on nomme « Shiratakis ».  

Comment les pâtes de Konjac sont fabriquées ?

Les rhizomes de Konjac japonais, afin d’atteindre une taille exploitable, requièrent 2 à 3 ans de culture avant de pouvoir être récoltés. Après la récolte, ils sont vulnérables au froid et peuvent pourrir facilement, ce qui rend le stockage délicat. C’est en 1776 qu’a été trouvé l’idée, pour stocker le Konjac japonais, de dessécher les rhizomes et de les réduire sous forme de poudre. Cette poudre est ensuite mélangée à de l’eau enrichie en carbonate de calcium pour former une pâte assez compacte ; c’est le mélange avec le sel de calcium qui donne l’élasticité du produit ! La pâte passe ensuite dans une presse qui l’aplatit afin de pouvoir le découper.

Les bienfaits du Konjac

La racine de Konjac est appréciée au Japon depuis 1500 ans comme aliment santé qui favorise le transit et l'élimination des toxines.

Le Konjac est composé principalement de Glucomannane, qui contribue à la perte de poids (*1) et au maintien d'un taux de cholestérol sanguin normal (*2). C’est une plante riche en fibres, appréciée et reconnue pour ses vertus diététiques et détoxifiantes. Au Japon, il est consommé dans le cadre de régimes et en tant que coupe-faim : le Glucomannane est une substance ayant la capacité d’absorber jusqu’à cent fois son volume en liquide. Il est donc un allié considérable dans le cadre de régimes minceurs et santé !

Comment cuisiner le Konjac ?

Le Konjac prend le goût des aliments auxquels il est associé : il  s'utilise donc facilement dans toutes les cuisines sucrées ou salées ! Il suffit de le rincer pour de le cuire 3 min. On le trouve en Occident sous différentes formes comme les shiratakis (spaghettis), tagliatelles, perles... Il remplace donc aisément les pâtes aux œufs contenant du gluten et à la place du riz dans les cuisines salées et s'ajoute même à des desserts ou des boissons.

Utilisez le konjac dans vos gratins, « risotto », nouilles au wok, concoctez-vous un bubble tea maison, ajoutez le à vos crèmes dessert et fondants... les usages sont infinis ! 

Les pâtes de Konjac AROMANDISE

Le Konjac utilisé dans nos pâtes est cultivé et transformé à Gunma, son terroir le plus réputé au Japon ! Un savoir-faire historique pour des pâtes de Konjac de qualité. La poudre de konjac est associée au riz pour rendre leur texture plus fondante, et leur mode de fabrication innovant réduit l'eau de conservation de 75% : un avantage écologique qui réduit l'odeur de poisson naturelle du konjac, qui disparaît complètement après rinçage.

Découvrez nos pâtes de Konjac !

 

Commentaires

Laissez votre commentaire

Haut