Docteur Tsewang Dolkar Khangkar, « Lady Doctor » Tibétaine

Dans: Commerce équitable Posté le:

Docteur Tsewang Dolkar Khangkar, « Lady Doctor » Tibétaine 

crédits : AROMANDISE - photo des plantes médicinales utilisées dans la fabrication des encens Tibétain Dr Dolkar 

Le Docteur Tsewang Dolkar Khangkar est la fille du Dr Lobsang Dolma Khangkar qui a suivi l’enseignement de Pelbar Geshe Rinpoché.

Ayant fui le Tibet en 1959, et bravant tous les obstacles en tant que première femme docteur en médecine tibétaine de l’Histoire, elle ouvre sa clinique privée à Dalhousie (Inde) où sa réputation grandit.

Sa fille, le Dr Tsewang Dolkar Khangkar a étudié la médecine tibétaine à l’institut de médecine et d’astrologie tibétaine à Dharamsala (Men-Tsee-Khang). Elle dirige aujourd’hui sa clinique à New Delhi et un cabinet à Bombay.

Connue mondialement, le Dr Dolkar est réputée pour son expertise dans le diagnostic et son savoir en plantes médicinales : elle organise ses propres expéditions dans les montagnes de Manali et Lahoul afin de collecter des plantes médicinales, sur les conseils du célèbre botaniste Sunder Singh.

Philanthrope, elle rend énormément de services aux communautés défavorisées. A commencer par des consultations et des médicaments au coût modique, fabriqués dans les ateliers de la clinique.

Auteur de nombreux livres concernant la médecine Tibétaine, elle est une spécialiste du cancer réputée. Un film lui a même été consacré en 1993 par l’Association Liberté au Tibet et appelé « Lady Doctor ».

Nos encens Tibétains du Dr Dolkar sont fabriqués artisanalement dans les ateliers de sa clinique à New Delhi. Les plantes médicinales qui les composent sont également utilisées dans les pilules prescrits aux malades et confectionnées au même endroit.

Nous sommes fiers de travailler avec une personnalité telle que le Dr Tsewang Dolkar Khangkar et son équipe. Diffuser ses encens est une manière de l’aider dans sa mission humanitaire, culturelle et scientifique. C’est aussi participer à faire connaître et se  perpétuer des savoir-faire millénaires de la  tradition Tibétaine. 

Commentaires

Laissez votre commentaire

Haut